Association 

Karukinka

 

la dernière terre des hommes

Associer des acteurs locaux et internationaux et développer la pluridisciplinarité afin de mieux comprendre les liens qui se tissent entre l’Homme et son environnement, en régions polaires et subpolaires.

L'histoire de l'association

Les projets menés et en cours

Depuis 2014

 

KARUKINKA signifie « la dernière terre des hommes » en langue selk’nam. Les Selk’nam peuplèrent l’extrême sud du continent américain après avoir passé le détroit de Béring, lors des grandes migrations, il y a plus de 12 000 ans. Ils réalisèrent des milliers de kilomètres pour atteindre le territoire ultime de la Grande Île de Terre de Feu. Ils traversèrent Hatitelen, plus tard rebaptisé détroit de Magellan.

Après une première expédition scientifique menée en 2013, en autonomie totale pendant plusieurs mois dans les territoires ancestraux selk’nam, haush et yagan de Terre de Feu aujourd’hui désertés, Lauriane Lemasson a fondé cette association. Consciente des nombreux défis à relever pour mieux comprendre les liens entre ses peuples et leurs territoires, quoi de mieux que d’unir autour d’une même entité des personnes de tous horizons, sensibles à la situation des peuples autochtones ? L’objectif même de cette association est de favoriser un esprit d’équipe fait d’échanges, de coopération et d’entraide, en vue de défendre les droits des peuples autochtones, victimes des pires effets de la colonisation.

Nos objectifs…

 

L’association KARUKINKA agit en tant que plate-forme de dialogue et se fixe les objectifs suivants :

 

  • Sensibiliser le public à l’interdépendance entre l’homme et son environnement ;
  • Soutenir les initiatives de défense des droits des peuples autochtones , la recherche scientifique et la création artistique, en Patagonie et autour du cercle arctique ;
  • Relier le local et l’international pour profiter de la diversité des informations, projets et approches ;
  • Inviter le public, des néophytes aux spécialistes, à participer aux projets de l’association par le biais d’expositions, conférences, expéditions et communications diverses.

En rassemblant des spécialistes et passionnés d’univers différents, l’équipe de l’association Karukinka est convaincue que la pluridisciplinarité des approches engendre la découverte et les rencontres, permet de redonner la parole à ceux qui l’ont longtemps perdue et sensibilise le public à l’interdépendance entre l’homme et son environnement sous toutes les latitudes.

et nos activités

Recherche scientifique

L’association réunit un maximum de disciplines pour enrichir ses connaissances des terres australes: anthropologie, ethnologie, biologie, géographie physique, géologie, météorologie, climatologie, médecine, ethnomusicologie, etc. Nous encourageons et aidons tout étudiant/chercheur, dans la mesure du possible, à venir sur place pour ses recherches (réalisation de mesures et/ou prélèvements).

Les expéditions passées

Création artistique et édition

Parallèlement aux volets sportifs et scientifiques, KARUKINKA développe des projets artistiques en lien direct avec les thèmes abordés. Les disciplines liées à l’image (photographie et vidéo), au son (enregistrements sonores), au récit de voyage et à la poésie tiennent une place essentielle. La trame éditoriale des Editions Karukinka est liée aux objectifs de l’association et donne naisse à des supports de formes et contenus différents.

Les projets en cours

Exploration des canaux

L’association organise deux à trois séjours de 18 jours par an dans les canaux du sud de la Patagonie. Ils se déroulent en mars-avril et vous permettent de découvrir les canaux avec des spécialistes des lieux, tout en participant au financement des activités philanthropiques de l’association. Au programme de l’exploration des fjords et glaciers patagons s’ajoute la découverte de la culture yagan passée et actuelle, et le recensement de leurs territoires.

Pour en savoir plus, nous contacter.

Projets majeurs

conférences

territoires recensés

Kilomètres parcourus

Des projets pluridisciplinaires

 

Karukinka a participé à la réalisation de trois projets majeurs : deux expéditions scientifiques (2013 et 2018) et l’invitation, en lien avec le festival Haizebegi, de trois membres des peuples selk’nam et yagan en France (2019). Elle développe en parallèle plusieurs projets dont de nouvelles expéditions dans les canaux de Patagonie et dans la baie de Disko (Groenland).

Partenaires

Pour rendre possible ces activités, KARUKINKA développe de nombreux partenariats avec des institutions, universités, écoles et laboratoires scientifiques exerçants dans ces disciplines, ou dans toute autre discipline menant à une meilleure connaissance des nombreux aspects de l’environnement fuégien.

“130 ans après les exhibitions coloniales de 1889 et pour la première fois de l’histoire, trois personnes yagan et selk’nam viennent témoigner de leur histoire sur le sol français” (Festival Haizebegi, octobre 2019)

 Une première comme un point de départ, pour ne jamais oublier qu’une culture est, entre autres, histoire et mouvement : “El Remate de Indios” sur la Plaza de Armas de Punta Arenas (août 2018) ”

” Dans une quête entêtante en Terre de Feu, Lauriane part en autonomie complète, espérant trouver les traces d’occupations des peuples amérindiens qui vivaient là il y a près de 12 000 ans.” (Podcast les Baladeurs, 2020)

Rejoignez l’aventure !

Adresse

12 rue de Bel Air 44130 Bouvron

Loire Atlantique, France

Téléphone

(+33) 6 04 65 22 08