Activities

Spokesperson and support to scientific research and artistic works

L’association KARUKINKA a pour vocation de mieux comprendre les relations qui se tissent entre l’Homme et son environnement en régions australes. Cet objectif nécessite une approche pluridisciplinaire et d’être ancré sur le territoire fuégien.

KARUKINKA contribue à cette pluridisciplinarité de trois façons :

-En diffusant les actualités locales (artistiques et scientifiques) en trois langues;

-En effectuant pour le compte d’un laboratoire scientifique partenaire, des relevés et prélèvements sur le terrain ;

-En aidant un étudiant/chercheur/artiste, dans la mesure du possible, à venir sur place pour ses recherches.

En complément de l’aspect journalistique de son site internet, l’association réunit un maximum de disciplines scientifiques pour enrichir ses connaissances des terres australes: ethnologie, biologie, géologie, glaciologie, géographie, etc. Elle revêt également une démarche artistique ouverte sur tous les moyens d’expression.

Pour rendre possible ces activités, KARUKINKA développe de nombreux partenariats avec des institutions, universités, écoles et laboratoires scientifiques exerçants dans ces disciplines, ou dans toute autre discipline menant à une meilleure connaissance des nombreux aspects de l’environnement fuégien.

 

KARUKINKA diffuse le plus régulièrement possible les informations locales concernant l’actualité politique, scientifique et artistique de la Terre de Feu. Les articles sont disponibles en trois langues sur le blog du site internet, ainsi que sur nos pages Facebook. N’hésitez donc pas à vous inscrire à notre newsletter et/ou à suivre nos actualités sur les réseaux sociaux.

L’association réunit un maximum de disciplines pour enrichir ses connaissances des terres australes: anthropologie, ethnologie, biologie, géologie, glaciologie, géographie physique, météorologie, climatologie, médecine, ethnomusicologie, etc.

Nous encourageons et aidons tout étudiant/chercheur, dans la mesure du possible, à venir sur place pour ses recherches (réalisation de mesures et/ou prélèvements).

Parallèlement aux volets sportifs et scientifiques, KARUKINKA développe des projets artistiques en lien direct avec les thèmes abordés. Les disciplines liées à l’image (photographie et vidéo), au son (enregistrements sonores), au récit de voyage et à la poésie tiennent une place essentielle dans nos projetc.

Par exemple, la première reconnaissance de terrain réalisée de janvier à mars 2013 en Terre de Feu donne lieu à une collaboration régulière entre deux artistes : Lauriane LEMASSON (chercheuse, photographe et auteur du récit de voyage) et Alejandro PINTO (poète argentin de Rio Grande, ville de la province de Terre de Feu). Un CD des sons de la nature de la Terre de Feu est également en cours d’élaboration, tout comme l’organisation d’expositions photographiques mettant en vente des tirages photographiques.

Ayant pour vocation de partir explorer les régions les plus hostiles et/ou isolées de la planète, les projets de l’association KARUKINKA comportent une dimension sportive importante.

L’exploration de terres hostiles nécessite une bonne connaissance des milieux naturels, une excellente condition physique et de grandes capacités d’adaptation aux contraintes de ces milieux.

Pour cela, les projets menés requièrent l’intervention de partenaires permettant d’avoir les matériels (tentes, réchauds, sac de couchage, matelas, etc) et vêtements adaptés aux conditions extrêmes des régions explorées. L’intérêt pour les sociétés du outdoor de s’associer à KARUKINKA, au-delà de la visibilité médiatique offerte par la diffusion du projet, est de pouvoir profiter de ses expéditions comme d’un laboratoire « grandeur nature ». Les membres de l’expédition participent ainsi au test et à l’amélioration technologique de leurs équipements de plein air adaptés aux milieux difficiles.